<i>Barreyre, Bertrand, Chabot, Boisrot de Lacour, La Besge…</i><br>Souvenirs des équipages d'antan
 

Souvenirs des équipages d'antan

2007.
Livre neuf de collection.
Montbel, 128 pages, 8 planches.
Quantité  
100.00 €
  Retour

Un ensemble de textes rares dans une édition illustrée de bibliophilie tirée à 400 exemplaires numérotés.


Un recueil de quinze récits de vénerie de la fin du XIXe siècle. Publiés dans des revues de l’époque, ils sont dus à des veneurs ou à des chroniqueurs cynégétiques habitués des laisser-courre et des déjeuners de chasse.

De la collection contemporaine de bibliophilie Vénerie d'autrefois qui donne un panorama des illustrateurs de vénerie de ce début de siècle. 
Illustré de 9 aquarelles de Frédéric Fournier, dont une vignette en couverture. 
Tiré à 400 exemplaires numérotés seulement sur papier vergé de Rives.

◼︎ Paris, Montbel, 2007. 16 x 21 cm, in-8, broché, 128 pages, 8 planches. 

Ces souvenirs, spirituels et enlevés, évoquent avec talent et passion les péripéties de nombreux équipages prestigieux. Les courres du loup, du cerf, du sanglier, du chevreuil ou du lièvre se déroulent à grand train, accompagnés de vigoureuses fanfares, en Poitou et en Vendée, en Anjou, en Orléanais et en Touraine, en Périgord, en Bourbonnais, en Bretagne, en Normandie, etc.
Cette édition très soignée est enrichie d’une vignette de titre et de huit belles aquarelles originales à pleine page de Frédéric Fournier, jeune peintre de vénerie qui a illustré le menu du dîner de gala du centenaire de la Société de vénerie à Chambord en juin dernier.


SOMMAIRE

P. P*** Les abois d’un grand sanglier
Vicomte Émile de la Besge. Une chasse aux loups
Comte de Fougerolle. De dangereux et courageux sangliers
Venault de Lardinière. Un déplacement en Gâtine
*** La première semaine de la Saint-Hubert 1882 à Vezins
Léon Bertrand. L’équipage du duc de Chevreuse et les sangliers de Marchenoir
Vicomte de Bois-Brulé. Chasse de cerfs en forêt de Carnelle
*** Les loups en Sologne
Comte de Chabot. Une joyeuse semaine en Gâtine
Vicomte de Bois-Brulé. Taiaut-Rallie
Boisrot de Lacour. Un loup amateur d’oies
Chançardau. Les chasses du château de La Roche-Giffard
Paul Barreyre. Une chasse au clair de la lune


AUTEURS

Paul Barreyre
Après deux ouvrages sur les chiens d’arrêt, il publia en 1882 de passionnants souvenirs de chasse sous le titre Les grands veneurs de l’époque.

Léon Bertrand
Fondateur du Journal des chasseurs, Léon Bertrand su s’entourer des meilleurs auteurs cynégétiques du moment et connaissait tous les veneurs de son temps. Il publia notamment les spirituels Au fond de mon carnier et Tonton, tontaine, tonton.

Boisrot de Lacour
Neveu de l’auteur du Traité de l’art de chasser avec le chien courant, Boisrot de Lacour avait monté un équipage en Bourbonnais dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Comte de Chabot
Auguste de Chabot (1825-1911) fut l’un des plus grands veneurs français. Maître en 1842, avec son frère, du célèbre équipage du Parc Soubise en Vendée, ils chassaient dans la région, en Poitou et en Anjou. Il publia notamment La chasse à travers les âges et La chasse du cerf et du chevreuil.

Comte de Fougerolle
René de Fougerolle (1854-1936) était bouton du rallie Combreux. Très lié avec Alexandre de la Rochefoucauld, fils aîné du duc d’Estissac, il alla notamment acheter des chiens en Angleterre avec lui en 1880.

Vicomte Émile de la Besge
Émile de la Besge (1812-1905) “fut le principal veneur du Poitou”. Il chassa surtout le loup avec le rallie Persac qu’il avait monté avec des amis après s’être rendu adjudicataire de toutes les forêts de la Vienne en 1840. C’est chez lui que le duc de Beaufort vint faire en 1863 son fameux et infructueux essai de chasse au loup. Il fut aussi le fondateur et le président des sociétés de La Moulière et de Saint-Sauvant.

Venault de Lardinière
Paul Venault de Lardinière (1855-1945) avait monté vers 1880 l’équipage de La Livraye, du nom de sa propriété des environs de Lusignan (Vienne). Il chassait le cerf et le chevreuil avec des chiens provenant de MM. de la Besge et de Maichin.

Né en 1976, Frédéric Fournier est officier. Installé en Bretagne, il y courre le chevreuil et y suit plusieurs équipages. Il a illustré le menu du dîner de gala du centenaire de la Société de vénerie à Chambord en juin 2007.

chasse, hunting,thèmes;vénerie, chasse à courre, hunt, chase

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce