<i>Daguet </i><br>Cinquante ans de vénerie
 

Daguet
Cinquante ans de vénerie

2007.
Livre neuf.
Montbel, 144 pages.
Quantité  
39.00 €
Page en favoris
  Retour
Les souvenirs de Daguet, le célèbre piqueur de Chaudenay

De ses débuts en 1923 à sa retraite en 1974, Daguet livre ses souvenirs d’une vie au service de la vénerie : valet de chiens à pied chez le baron Gérard et chez le marquis du Luart, second à Montpoupon. Illustré d’aquarelles et de croquis d’Antoine de la Boulaye, ainsi que de reproductions d’oeuvres de Karl Reille et de Pierre de la Verteville et de nombreux documents anciens en couleurs, en sépia ou en noir et blanc.

Cinquante ans au service de la vénerie ! Quel parcours ! Les souvenirs de Louis-Émile Thouvenot (1910-1992) marquent l’histoire de la vénerie à travers une vie d’apprentissage et de travail, de rencontres avec les maîtres et les piqueurs, de connaissance des chiens et de respect des animaux. C’est une leçon de sagesse et de modestie. C’est un hymne à la grande vénerie française, toujours en devenir. Aujourd’hui, Daguet n’est plus. Mais sur les lieux de ses débuchés, les fanfares retentissent toujours, et le musée du veneur au château de Montpoupon présente avec panache les reliques de cet âge d’or.

◼︎ Paris, Montbel, 2007. 17 x 24 cm, broché, 144 pages.
TABLE DES MATIÈRES

Préface de Hubert de Chaudenay
Chapitre I : Premiers souvenirs
Chapitre II : Équipage du baron Gérard
Chapitre III : Le lièvre
Chapitre IV : Le chevreuil
Chapitre V : 1925-1927 Équipage du marquis du Luart
Chapitre VI : Le cerf
Chapitre VII : 1er mai 1927 Rallye Bourbonnais – Val d’Allier
Chapitre VIII : 1928-1929 Moulins : école de dressage
Chapitre IX : 1929 Premier séjour à Chaudenay
Chapitre X : 1929-1931 Montpoupon
Chapitre XI : 1931 30e régiment de dragons
Chapitre XII : 1932 Azay-sur-Indre
Chapitre XIII : 1933 Retour à Chaudenay
Chapitre XIV : Le sanglier
Chapitre XV : Naissance de la chasse à courre
Chapitre XVI : La vénerie
Chapitre XVII : 1935-1939 La Vénerie du Berry
Chapitre XVIII : 1939-1945 La guerre
Chapitre XIX : 1945-1974 Montpoupon & Chaudenay
Chapitre XX : Réflexions sur les échecs
Chapitre XXI : Quelques réflexions
Chapitre XXII : Anecdotes
Fanfares :
La Montpoupon
La Chaudenay


EXTRAIT DE L’OUVRAGE

«Dès la fin de la guerre et de ma captivité, j’ai repris ma place de premier piqueur. 
«Dès la reprise de nos laisser-courre, j’ai eu le bonheur de découpler avec le rallye Montpoupon, mes anciens maîtres. D’ailleurs, depuis, il y a toujours eu vingt chiens marqués M à l’équipage Vénerie du Berry. Puis, nous avons eu pendant quelques saisons vingt chiens marqués V de l’équipage de Cheverny quand nous découplions sur son territoire de Sologne. 
«En 1936, M. Hubert de Chaudenay créa l’équipage de chevreuil. Monsieur avait acheté des chiens de réforme dans différents équipages de la région et avec les quelques chiens tant vieux que jeunes qui restaient du vautrait, nous avons commencé à découpler avec une vingtaine de chiens. Nous découplions sur Beaugerais, Chaillou, Chaume, Montbel et en déplacement à Pleumartin (Vienne).»

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce