Montbel | P.-L. Duchartre Heureuses billebaudes
 

P.-L. Duchartre
Heureuses billebaudes

2014.
Livre neuf.
Montbel, 208 pages.
Quantité  
25.00 €
Page en favoris
  Retour
Le chasseur est un bon vivant. Il aime se moquer, sans méchanceté, de ses compagnons et parfois de lui-même. La bredouille, les chiens, les chutes, les tirs manqués sont des occasions inépuisables de bonnes histoires et d'anecdotes.

Pierre-Louis Duchartre (1894-1983), historien et conteur, fondateur du Musée de la chasse de Gien (Loiret), puise dans ses souvenirs pour en tirer quelques histoires cocasses, de sa jeunesse aux années 1970, soit pendant l'âge d'or de la chasse en France.

Cet texte était paru en 1983 sous le titre Chasses rieuses, sérieuses, curieuses, studieuses.


EXTRAIT

« Faute de canards ou de bécassines, on se contente de judelles. Au moment des passages, on peut organiser des battues ou se poster, en plein jour, au milieu d’une épaisse touffe de roseaux. Une anachronique trompe de bicyclette constituée par une poire de caoutchouc et un petit cornet métallique – vous savez cela fait “Pouett ! Pouett !” – constitue un appeau idéal pour attirer vers soi les judelles du voisinage. Vous ne me croyez pas ? J’étais un matin en Brière, installé comme je vous dis et nuançant mes “Pouett ! Pouett !” avec un soin particulier ; trois cadavres de judelles flottaient alentour, quand je vis déboucher une “plate”, montée par Henri de Linarès, (le futur conservateur du Musée international de la chasse à Gien) le fusil en main. Un chasseur briéron l’avait poussé à la perche jusqu’à moi avec des précautions de Sioux. Eux aussi m’avaient pris pour une judelle ! Je me suis mis debout dans ma propre “plate”. Mais, lorsque mon visage éclairé d’un beau sourire apparut au-dessus des roseaux, c’est une bordée d’injures que je recueillis au lieu d’applaudissements pour mon rare talent d’imitateur… d’autant plus remarquable, à mon avis, que le dit Henri de Linarès, en fait de chasse au marais, connaît “rudement bien la musique” !  »


TABLE DES MATIÈRES

Au-delà d’une dédicace
Offense grave à un petit garçon
Nouvelles fonctions
Naissance d’un intérêt brûlant pour la chasse
Nidifuges…
La chasse aux anguilles
Les étourneaux, sansonnets et cie
À moi Jules Gérard, le tueur de lions
Mon premier ennemi
Les chiens et leurs caractères
Dans la plaine
La chasse au marais
La chasse en montagne
Un tour en Bavière et un détour en forêt française
En guise d’hommage fervent et tout à fait objectif à la grande vénerie traditionnelle
Compagnons de chasse
Déclaration de S. M. Canis MLXXIII, porte-parole de tous les chiens des deux hémisphères
Viser haut


◼︎ Paris, Montbel, 2014. in-8, 13,5 x 20 cm, broché, 208 pages.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce