<i>Dupuy, Gérard </i><br>Le cerf à la loupe, ou Étude de différentes données sur les cerfs en forêt
 

G. Dupuy
Le cerf à la loupe, ou Étude de différentes données sur les cerfs en forêt d'Orléans

2009.
Livre neuf.
Montbel, 52 pages.
Quantité  
25.00 €
Page en favoris
  Retour

Les cahiers cynégétiques du naturaliste. N° 1


Une étude scientifique inédite illustrée de très nombreux croquis, cartes et tableaux statistiques.

Gérard Dupuy, né en 1950, forestier à l'ONF, suit régulièrement les équipages découplant en forêt d'Orléans. Il a publié en 2007 avec Jean-Noël Cardoux, La vénerie en forêt d'Orléans.


EXTRAIT DE L'OUVRAGE

Depuis la saison 1990-1991, nous effectuons la mensuration de chaque trophée de cerf pris par la vénerie en forêt d'Orléans et nous examinons et mesurons le maxillaire inférieur correspondant.

Sur plus d'un millier de trophées, nous avons recueilli un nombre de renseignements très important.

De ceux-ci, nous avons analysé les données concernant l'âge, le nombre de cors, la longueur des merrains, des maxillaires, la circonférence des meules, la cotation ONF, la présence ou non de surandouillers et d'empaumures.

Nous avons estimé que cet échantillon était suffisant pour se faire une idée correcte du développement du trophée de cerf de la forêt d'Orléans.

Les mesures des trophées correspondent aux cerfs pris en général durant une saison complète de chasse, par différents équipages qui chassent, (ou qui ont chassé), en forêt d'Orléans : le rallie Combreux, les rallyes de la Brie, Fontainebleau, Piqu'Avant-Orléans, Vouzeron et l'équipage Normand Piqu'Hardi. Les données antérieures à la saison 1996-1997 sont parfois incomplètes sauf pour le rallye de la Brie.

La méthodologie mise en place en 1990 pour recueillir les renseignements a été maintenue, elle permet, au fur et à mesure des années d'agréger les années complètes mais ne permet pas de calculer les écarts types. Si nous avions à refaire cette étude, une méthodologie différente serait adoptée afin d'affiner les résultats des mesures et donner des indicateurs de pertinence statistique.

Les résultats sont ceux des prélèvements de la vénerie, et non pas ceux de la population mâle de l'ensemble de la forêt d'Orléans. En effet, comme dans de nombreuses autres forêts, nous voyons arriver, dès fin août, des cerfs adultes au cœur des massifs. Ils repartent progressivement après le brame en périphérie et donc très souvent en propriétés privées. En fin de saison de chasse, nous remarquons également des mouvements de population ; des cerfs de tous âges viennent temporairement, peut-être du fait d'une pression de chasse moindre.

André Moreau a publié des statistiques sur mille cerfs pris par la vénerie dans les forêts de Villers-Cotterêts, Compiègne, Ermenonville, Halatte, Carnelle, L'Isle-Adam, Dreux et Lyons-la-Forêt, entre 1891 et 1930 sous le titre La tête du cerf et son âge. Nous avons tenté de comparer ses résultats avec les nôtres, un siècle plus tard et sur un territoire un peu moins riche au sud de Paris.


◼︎ Paris, Montbel, 2009. In-4, 21 x 29,7 cm, broché, 52 pages.


Diane vous suggère aussi:
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce