R. Gordon-Cumming
Cinq ans de chasse dans l'intérieur de l'Afrique méridionale

2016.
Livre neuf.
Montbel, 440 pages.
Quantité  
25.00 €
  Retour
Aristocrate écossais, Roualeyn Gordon-Cumming (1820-1866) passa son enfance à chasser et à pêcher dans les landes et les forêts du comté de Moray, avant d'entrer à Eton. Il s'engage dans l'armée des Indes en 1839 puis rejoint les troupes anglaises du Cap. Rapidement il décide de pérégriner à travers l'Afrique australe pour chasser les meilleurs spécimens de gibiers afin d’enrichir sa collection de trophées et de prélever le maximum d'ivoire ou d'en trafiquer avec les autochtones, pour de financer son expédition et son retour en Écosse.
Son récit est une suite incroyable de courses à cheval avec ses chiens derrière les éléphants, les girafes et toutes sortes d'antilopes… de chasses incessantes au rhinocéros, à l'hippopotame, au lion et autres gibiers ; de luttes titanesques pour faire avancer ses énormes chariots tirés chacun par douze bœufs en ouvrant des pistes au milieu d'une nature hostile ; de relations plus ou moins compliquées avec ses hommes, les rois locaux ou les indigènes à la recherche de viande ; de combats contre les lions qui dévorent ses chevaux ou contre les mouches tsé-tsé qui tuent son bétail ; etc.
Seul blanc perdu dans ses territoires immenses, sans cesse en selle durant des mois, affrontant les nuits glacés des déserts, la chaleur du jour, la fièvre et la soif, attifé comme un sauvage et armé d'un énorme et improbable fusil, fabricant ses balles lors de ses haltes, buvant tranquillement son gin du soir à l'ombre des buissons d'épines, traquant les espèces d'antilopes, de serpents ou d'oiseaux encore inconnues, affrontant l'hostilité des fermiers hollandais détestant les Anglais, dégustant un morceau de trompe cuit dans la braise, appréciant l’hospitalité du docteur Linvingston et assistant avec ferveur au service dominical, ne perdant jamais courage même quand il est perdu, bloqué par les eaux impétueuses d’un torrent ou se réveillant avec un terrible serpent blotti contre lui… Gordon-Cumming livre un récit incroyable d'une vraie vie d'aventurier. Un témoignage d’une époque où l’on doit tirer une vingtaine de balles pour venir à bout d’un éléphant (il en tue cent cinq «de choix» c'est-à-dire sans compter les femelles et les individus sans belles défenses !) ou d’un rhinocéros et où l'on tue et l'on blesse sans beaucoup de discernement, avec l'unique souci de la viande et de l'ivoire.

Traduit de l'anglais par Bénédict-Henry Révoil, adapté et revu par Alexandre Dumas.

Introduction de Daniel Henriot. Préface d’Alexandre Dumas.

◼︎ Paris, Montbel, 2016. 13,5 x 20 cm, broché, 440 pages.



Table des matières:

CHAPITRE I. — Commerce au Cap. — Préparatifs de chasse. — Commerçants du Cap. — Wagons du Cap. — Préliminaires des marches. — Vie d’un commerçant. — Commerce avec les Béchuanas. — Préparatifs et obstacles. — Mes serviteurs. — Mes ustensiles. — Chasse au oréotrague. — Flore de l’Afrique méridionale.

CHAPITRE II. — Commencement de mes voyages. — Le wagon du Cap. — L’attelage. — Le faret. — Le jambok. — Un bœuf réfractaire. — Sagacité des bœufs — Le chariot embourbé. — Grand embarras. — Changement de route. — The indicateur prodotiscus. — L’oiseau mangeur de miel.

CHAPITRE III. — De Bruin’s Port au Great Fish River (le fleuve du Grand-Poisson). — Cradock. — L’ancien district des éléphants. — L’outarde khoraan. — Le tourbillon de Fish River. — Passage de la rivière. — Nous nous frayons un chemin. — Gazelles springboks. — Goût des Hottentots pour le gin. — Daka. — Boer’s neck. — Cradock. — Climat. — Mynheer Besta. — Gazelles springboks et animaux carnassiers. — Mynheer Socheter. — Hendrick Strydon. — Manière de fabriquer des cendres. — Chasse aux gazelles springboks. — Émigration des springboks.

CHAPITRE IV. — Invasion de sauterelles. — Un prix disputé. — Grande abondance de gibier. — Chasses nocturnes. — Curieuses méprises. — Un visiteur chez Strydon. — Tir au gnou. — Rencontre avec M. Paterson-Colesberg. — Emplettes. — John Stofulus.

CHAPITRE V. — Trajet jusqu’au désert. — Récit d’un combat entre trois lions et un buffle. — La mouche oblogy. — Un Boer nomade. — Le gemsbock. — Chasse au oryx. — Une nuit au désert. — Mœurs des Boschjemen ou hommes de buissons.

CHAPITRE VI. — Le grand fleuve Orange. — Stiuk Vouteyn. — Les Griquas et les Bâtars. — Capture d’un enfant des buissons (Bochiman.) — Un nid d’autruches. — Cabanes des Bochiman. —Les koodos et les oryx.

CHAPITRE VII. — Excursion de Stiuk-Vouteyn au Vaal et retour. — Chiens sauvages. — Les antilopes. — Les autruches. — Les perdrix des Namaquas. — Les Sauterelles. — Les Boers essayent de m’enlever Ruyter. — Un gnou forcé par des chiens sauvages.

CHAPITRE VIII. — Rich-River. — Mirage. — Les blesboks. — Détails curieux sur les lions. — Chasse aux lions par les Boers. — Coutumes des blesboks. — Gnous. — Fourmilières. — Chasse aux blesboks et aux sangliers. — Un mauvais camarade de lit. — Une aventure avec les chiens sauvages. — On m’annonce la présence de lions errant dans mon voisinage. — Mœurs des lions.

CHAPITRE IX. — Ritch River. — Le camp des Boers. — Les deux chiens Bleh et Flam. — Colesberg. — Bataille entre les Boers. — Suite du voyage.

CHAPITRE X. — Motito. — Les tribus béchuanas. — Bakatla. — Le docteur Livingstone. — Chasse au rhinocéros. — Les Béchuanas. — Le gros-bec apprivoisé. — Le lac mystérieux. — Les zèbres. — Bakatla. — Le docteur Livingstone. — Départ pour Bamangwato. — Les buffles. — Chasse aux buffles. — Les babouins. — Poursuite d’un rhinocéros. — Mœurs des rhinocéros. — Les rhinocéros. — Les élans. — Je me perds dans la forêt.

CHAPITRE XI. — Chasse aux sangliers. — Les girafes. — Conspiration des naturels afin de m’empêcher d’avancer. — Magnifique paysage. — Défilé de Sesétable. — Mort d’un lion. — Arbres de l’Afrique méridionale. — Les hyènes. — Chasse aux girafes. — Ma première girafe. — Superstition des Béchuanas. — Kraal de Booby. — Une incantation.

CHAPITRE XII. — Les guides essayent de m’égarer dans ma route en allant à Bamangwato. — Des Béchuanas errants m’indiquent mon véritable chemin. — Je me perds dans la forêt. — Mutinerie. — La recherche des sources. — Le vol des oiseaux me guide. — Je trouve de l’eau. — Les girafes. — Pièges à girafes. — Chasse au rhinocéros. — Nous nous perdons. — Nous rejoignons enfin les chariots.

CHAPITRE XIII. — Les montagnes de Bamangwato. — Une chasse aux éléphants. — Sicomy, roi de Bamangwato. — Un troupeau de girafes. — Recherche des éléphants. — Chasse aux éléphants. — Dangereuse rencontre. — Départ pour le kraal de Sicomy. — Guerriers bamangwatos. — Commerce avec Sicomy. — Lenteurs dans les marchés. — Retraite de Sicomy dans les montagnes. — Une brillante affaire. — Le bivouac béchuana.

CHAPITRE XIV. — Départ de chez Sicomy. — Travaux pour trouver de l’eau. — L’antilope Roan. — Le camp de Sicomy. — Recherche des éléphants. — Les oiseaux des rhinocéros. — La bataille. — La conquête. — Dépècement d’un éléphant. — Cuisson de la chair d’éléphant. — Les jupes primitives. — Résultat de la chasse.

CHAPITRE XV. — Chasse aux éléphants avec les indigènes. — Mort d’un éléphant mâle. — Renvoi de mon interprète. — Une lionne tuée d’un seul coup de fusil.

CHAPITRE XVI. — Départ de Sabié. — Magnifique chasse aux éléphants. — L’antilope noire. — Explosion de mon fusil à double rainure. — Mort de Colesberg.

CHAPITRE XVII. — Je reprends avec mes chariots le chemin de la colonie. — Chasse aux éléphants. — Commencement de la saison pluvieuse. — Je quitte le pays des éléphants.

CHAPITRE XVIII. — Fuite de mes domestiques. — Tristes prévisions. — Arrivée chez le docteur Livingstone.

CHAPITRE XIX. — Arrivée au kraal de Sichely. — Faiseurs de pluie. — La médecine des fusils. — Bakatlas. — Campbellsdorfs. — Colesberg et Grahamsville.

CHAPITRE XX. — Départ pour l’intérieur. — La citadelle Beaufort. — Chasse aux éléphants. — Mort d’un éléphant et d’un rhinocéros. — Je quitte le territoire de Bamangwato.

CHAPITRE XXI. — Je tire, à minuit, sur un lion, du trou où j’étais placé. — Mort de mon cinquième éléphant. — Les serpents des rochers. — Fin prématurée de cinq rhinocéros. — Je rencontre un terrible lion. — Colesberg. — Grahamstown.

CHAPITRE XXII. — Départ pour une autre chasse aux éléphants. — Les crocodiles. — Les hippopotames. — L’antilope sérolomootlooque.

CHAPITRE XXIII. — Traversée du Limpopo. — Terrible rencontra avec un hippopotame. — Mort de deux serolomootlooques. — La ville de Séléka. — Son commerce. — Audace d’un lion.

CHAPITRE XXIV. — Voyage en descendant le Limpopo. — Un lion emporte un de mes hommes. — La mouche Tsetsé. — La fontaine de Pavepa. — Chasse au lion avec des chiens au clair de lune. — Une troupe de lions.

CHAPITRE XXV. — Le Limpopo. — Les montagnes de Guapa. — Antilopes noires. — Les pallahs et les chiens sauvages. — Traversée de la rivière du Vaal.

CHAPITRE XXVI. — Commencement de la cinquième et dernière expédition. — Massacre de mes chiens. — Une chasse aux buffles. — Mort d’un crocodile. — Combat avec un léopard.

CHAPITRE XXVII. — Voyage du Limpopo au Ngorwant et retour. — Le kraal de Sichely. — Fin de la cinquième expédition. — Noyade de plusieurs hommes. — Conclusion.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce