Montbel | J. Peloye La grande vénerie du duc d’Aumale à Chantilly
 

J. Peloye
La grande vénerie du duc d’Aumale à Chantilly

2012.
Livre neuf relié en toile.
Montbel, 192 pages.
Quantité  
100.00 €
Page en favoris
  Retour
Un des 50 exemplaires de tête sous étui aux couleurs de la maison d'Orléans (toile bleu roi et intérieur de papier rouge) et signé par l'auteur.

Passionnante étude historique sur la vénerie du cerf à Chantilly, durant le second séjour du duc d'Aumale : le territoire, les écuries, les chiens, les chevaux, les hommes, la tenue, l'assistance, les rendez-vous, les Saint-Hubert, les attaques, les parcours, le change, les curées, etc.

Le duc d'Aumale, dernier fils de Louis-Philippe, hérite du château et du domaine de Chantilly à la mort de son parrain, le prince de Condé. Il restaure magnifiquement le château et les écuries, installe sa meute et ses chevaux, achetés en Angleterre, agrandit encore le très vaste territoire de chasse et remonte l'équipage de cerf, devenant l'un des plus grands veneurs de son temps.

Très nombreuses reproductions en couleurs: peintures, sculptures, photos, objets, documents, etc.

Avec des reproductions de trois documents inédits: le Registre des chasses du duc d'Aumale, les Carnets de chasse du vicomte Henri Vigier et le Catalogue de la vente de l'équipage en 1886.

Tableau généalogique et études sur les propriétaires de Chantilly depuis le XIIIe siècle. Chronologies, bibliographie, etc.

D'une famille cantilienne depuis plusieurs générations, Jacques Peloye a publié des ouvrages érudits sur les forêts de Chantilly, du Lys et d'Halatte et sur les Grandes-Écuries.

Préface de S.A.R. le prince Jean de France, duc de Vendôme

◼︎ Paris, Montbel, 2012. In-8, 17 x 24 cm, relié toile bleu roi avec fers dorés, 192 pages.


PRÉAMBULE

Le 30  août 1829, Louis-Henri-Joseph, duc de Bourbon, neuvième prince de Condé, nomme et institue son petit-neveu et filleul, Henri d'Orléans, duc d'Aumale, son légataire universel.

Un an après, le 27 août 1830, le décès du vieux prince fait du jeune duc d'Aumale le propriétaire du domaine de Chantilly.

Certes, la richesse du domaine c'est celle que lui confèrent le château, les Grandes-Écuries, les terres, bois et forêts dépassant 10 000 hectares.

Mais c'est aussi une longue et riche tradition de vénerie, vénerie princière et royale dans les forêts autour de Chantilly.

Héritier du dernier prince de Condé qui fut un chasseur passionné et sans doute le meilleur veneur que Chantilly ait connu, Henri d'Orléans y fait revivre la grande vénerie du cerf dès que les circonstances le lui permettent. Retrouvant, en 1871, la France et Chantilly après un long exil, il remonte un équipage qu'il installe dans les Grandes-Écuries. Le premier laisser-courre a lieu le 12 septembre 1872.

Aumale a alors 50 ans.

Dans des domaines les plus variés, il va encore montrer des qualités exceptionnelles. Il est historien, collectionneur d'objets d'art, bibliophile, érudit, député, général, patron de presse, homme d'affaires, bâtisseur, académicien…

Comme les Montmorency et les Condé, hôtes illustres du château qui l'ont précédé à Chantilly, il est aussi veneur…

Un maître d'équipage parmi les plus réputés de France, souvent invité aux chasses de Chantilly, pourra lui adresser ce magnifique éloge : « Monseigneur, vos chasses étaient les plus belles de France. »



TABLE DES MATIÈRES

Une grande et flamboyante aventure Jean de France, duc de Vendôme

Préambule

Première chasse… Premier bat-l'eau…

Un vaste domaine forestier

Une longue et riche tradition de vénerie à Chantilly

Le duc d'Aumale

Le territoire de chasses en 1872

Les écuries

Les chiens

Les chevaux

Les hommes

La tenue

L'assistance aux chasses

Calendrier et horaire des chasses

Les lieux de rendez-vous

Les quatorze saisons de chasse

Les Saint-Hubert

La quête et le rapport

Attaques à la billebaude

Attaques de meute à mort

Attaques avec les rapprocheurs

Le parcours

La durée du courre

Des obstacles…

Particularités de quelques chasses

Le change

La fin du courre

La mort

La curée… Les honneurs…

Les chasses les plus belles de France…

Épilogue

Postface

Annexes

Les grands veneurs de France : le duc d'Aumale

Sissi à Chantilly

Vénerie de S.A.R. Monseigneur le duc d'Aumale. Registre des chasses

Extraits des Carnets de chasse du vicomte Henri Vigier

Catalogue de la vente de l'équipage du duc d'Aumale

Les propriétaires du domaine de Chantilly

Souverains français des Valois à la Troisième république

Quelques repères historiques concernant la forêt du Lys

Sources & bibliographie

Remerciements


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce