Montbel | J. de Ligniville Les meuttes et véneries
 

J. de Ligniville
Les meuttes et véneries

1892.
Livre de collection.
Morgand, 2 volumes, 488 & 470 pages.
Quantité  
8 000.00 €
Page en favoris
  Retour
Un des 10 exemplaires sur grand papier de Hollande.

Première édition complète, en très grande partie originale, de l’ « un des meilleurs écrits cynégétiques du XVIIe siècle » (Thiébaud), tirée à 111 exemplaires seulement.

Ligniville (1580-avant 1650) fut grand veneur des duchés de Lorraine et de Bar de 1602 à 1632 environ.

En 1934, Jules Thiébaud consacre une longue notice à cette édition : « Cette belle édition, publiée aux frais de M. Henri Gallice, a été faite sur un manuscrit du XVIIe siècle, provenant des bibliothèques Huzard et du baron Jérôme Pichon, qui fait partie aujourd’hui de la collection Henri Gallice… L’œuvre paraît ici en entier pour la première fois. L’ouvrage est divisé en quatre parties, consacrées aux différentes véneries du cerf, du sanglier, du lièvre et du chevreuil. Le cerf et le sanglier n’avaient jamais été imprimés. Les exemplaires de ce livre sont rares aujourd’hui. »

Outre le texte des Meuttes et véneries, cette édition comprend une longue introduction historique, généalogique et bibliographique d’Ernest Jullien (1829-c. 1914) et de Henri Gallice (1854-1930) concernant Jean de Ligniville, sa famille, son œuvre et les différentes éditions du texte. Elle comprend aussi un État de la vénerie de S.A. le duc de Lorraine en l’an 1608 et pièces relatives à un coffre pour prendre les sangliers vifs (6 pages en fac-similé).

Vignette aux armes de Jean de Ligniville et de sa femme, gravée sur les feuillets de titre.

Cette édition a été tirée à 111 exemplaires numérotés : 1 sur papier du Japon (n° 1), 10 sur grand papier de Hollande (nos  2 à  11) et 100 sur papier de Hollande (nos 12 à 111). Les exemplaires nos 1 à 51 n’ont pas été mis dans le commerce.

Très bel exemplaire avec les couvertures en papier parcheminé, un des 10 hors-commerce, tiré sur grand papier de Hollande et numéroté (n° 10), truffé de deux lettres manuscrites de Henri Gallice, de 1909, concernant l’envoi de cet exemplaire et des travaux bibliographiques.

Thiébaud 601.

◼︎ Paris, Morgand, 1892. 2 volumes in-4, 20,5 x 26,5 cm, brochés. 2 feuillets, XXII pages, 5 feuillets, 466 pages, 1 feuillet & 2 feuillets, 422 pages, 1 feuillet, XLVIII pages, 1 feuillet.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce