Montbel | Comte E. de Vezins Les chiens courants français pour la chasse du lièvre dans le Midi de
 

Comte E. de Vezins
Les chiens courants français pour la chasse du lièvre dans le Midi de la France

2012. 
Livre neuf de collection.
Montbel, 120 pages, 8 planches.
Quantité  
100.00 €
Page en favoris
  Retour

Un texte très rare dans une édition de bibliophilie illustrée par Blaise Prud'hon 
tirée à 400 exemplaires numérotés


Précédé de "En marge du livre du comte Elie de Vezins" par le marquis de Freyssinet de Valady

Aquarelles originales de Blaise Prud'hon.

 Réédition d'un ouvrage d'une très grande rareté (l'édition originale était restée inconnue de Thiébaud). Elle est précédée d'une présentation par un cousin de l'auteur publiée, à petit nombre, en 1934.

« Pour forcer le lièvre, c'est-à-dire prendre à courre l'animal le plus rusé, dont les voies sont si légères qu'elles laissent à peine de sentiment, il faut posséder une excellente meute, et, pour créer cette meute, connaître à fond les qualités et les défauts du chien courant : telle est l'étude que nous voulons approfondir avec soin, car elle nous paraît renfermer les notions premières et indispensables pour tout disciple de saint Hubert. »

Le comte Elie de Vezins (1835-1920), perpétuant une tradition familiale du courre du lièvre qui remonte à la Révolution, y détaille ainsi le type et le choix des chiens, ainsi que les qualités physiques et morales qui leur sont nécessaires.

Le texte, entièrement recomposé, est imprimé sur papier vergé de Rives 120 g ivoire, les planches hors-texte sont tirées en couleurs sur papier Antalis soft natural 200 g, et la couverture en couleurs, avec un large rabat, sur vergé de Rives 220 g ivoire. 

Cet ouvrage est édité à 400 exemplaires numérotés seulement.

Il forme le dixième volume de la collection Vénerie d'autrefois, qui propose des textes recherchés de l'âge d'or de la vénerie, et qui donne un panorama des meilleurs illustrateurs animaliers du XXIe siècle.

◼︎ Paris, Montbel, 2012. 16 x 25 cm, in-8, broché, 120 pages, 8 planches.


BIOGRAPHIES DE L'AUTEUR ET DE L'ILLUSTRATEUR

Issu d'une très ancienne famille du Rouergue, Elie de Levezou de Vezins naît en 1835, du comte Paul de Levezou de Vezins et de Zoé de Lastic Saint-Jal. En 1864, il épouse sa nièce, Béatrix de Vezins, fille de son cousin germain Louis de Levezou, marquis de Vezins, et s'installe chez son cousin et beau-père au château de Vezins, à Vézins-de-Lévézou, en Aveyron, impressionnante forteresse édifiée en 1120 et conservée depuis lors dans la famille.

Perpétuant la tradition familiale du courre du lièvre qui remonte à la Révolution, Louis de Vezins entretient à Vezins une meute de briquets. Elie de Vezins chasse alors avec lui en Aveyron, et avec son beau-frère Louis de Poumayrac, dans le Tarn. Lorsqu'il prend le fouet en 1880, Elie est un veneur confirmé qui a refondé la meute avec des chiens de demi-sang ou « briquets améliorés et perfectionnés », selon ses termes. Passionné par le chien et son travail, il est juge pour les concours canins et membre du jury à l'exposition de la Société centrale à Paris.

Il chasse jusqu'en 1914. Ses fils et le personnel mobilisés, il fait abattre la plus grande partie de sa meute et démonte l'équipage. Veuf en 1915, il meurt en 1920.

Il a eu quatre enfants : Henri (1865-1936), Véziane (1878-1968) qui épouse Georges Catzigras, maître de l'équipage de Montrieux, à Fréteval (Loir-et-Cher), Antoine (1880-mort pour la France en 1916) et Renaud (1882-1932).

En 1866, Elie de Vezins publie Les chiens courants français pour la chasse du lièvre dans le Midi de la France (Montauban, Typographie de Victor Bertuot, 52 pages). Cette plaquette est rééditée en 1882 (Montauban, Forestié), en 1892 (Paris, Pairault, tirée à 200 exemplaires), en 1934 (Montauban, Forestié) et enfin, la même année chez le même éditeur, en annexe du Recensement pour l'année 1934 des chiens appartenant aux membres du club du chien gascon-saintongeois et du chien bleu de Gascogne. Cette dernière publication, tirée à 300 exemplaires, est enrichie de la préface de son cousin, le marquis de Freyssinet de Valady.

Toutes ces éditions, tirées à petit nombre, sont rares, et la première, celle de 1866, rarissime, est restée inconnue de Thiébaud.

L'ouvrage est par ailleurs traduit en anglais, sous le titre Hounds for a pack (Londres, J. A. Allen, 1974).

Les souvenirs de vénerie d'Elie de Vezins sont toujours conservés au château de Vezins, aujourd'hui propriété de son petit-fils, Ludovic de Vezins.

Henri de Vezins, fils de Ludovic de Vezins, a bien voulu nous confier un certain nombre de documents en vue de cette édition et nous l'en remercions bien vivement.

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, Blaise Prud'hon est un artiste animalier reconnu. Il exprime sa passion pour la chasse à travers le dessin, l'aquarelle, l'huile ou l'eau-forte. Il a illustré Le foie gras d'Elvira Masson (2004) et La dernière harde de Maurice Genevoix (2006).


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce