Montbel | J. Weyssenhoff Les deux chasseurs
 

J. Weyssenhoff
Les deux chasseurs

2016.
Livre neuf.
Montbel, 304 pages.
Quantité  
25.00 €
Page en favoris
  Retour
Le baron Józef Weyssenhoff (1860-1932), excellent romancier polonais, plonge ses héros dans un tourbillon de chasses et de charmantes idylles campagnardes.
De l’élan à la perdrix des neiges, en passant par le loup, la bécasse, le gibier d’eau, le faisan ou le sanglier, c’est avec bonheur que l’on suit nos deux jeunes amis à travers la nature lumineuse et accueillante où vit la belle Warszulka…
Paru en polonais en 1911.

◼︎ Paris, Montbel, 2016. in-8, 14,5 x 20,5 cm, broché, 304 pages.


Extrait de l’ouvrage:

Un énorme solitaire débouchait des taillis, et au moment où Michel l’apercevait, s’arrêtait devant lui, le groin en avant, à quarante pas. Les réflexions de l’homme et de l’animal se croisèrent.
« Viser au boutoir ? Impossible » se dit Michel.
« L’ennemi ! La mort ! » grogna le monstre, en traversant la ligne comme un bolide.
Mais Rajecki l’avait couché en joue, il le suivit à travers la ligne et au moment où le sanglier passait derrière un buisson, il tira. Il sentit la balle jaillir du canon avec un claquement de fouet ; il l’entendit s’enfoncer dans la masse mouvante comme dans un tambour, et il attendit une seconde, sans souffler. Le sanglier fit encore une vingtaine de pas à travers les taillis, glissant pe­samment, comme une souche noire, tirée par une mécanique, et, comme Michel allait presser l’autre détente, il s’écroula en faisant gémir la terre […]
Plusieurs collègues entourèrent bientôt Michel qui s’efforçait de dominer sa joyeuse fierté et de fournir des explications calmes.
Le maître-veneur Kowalski survint précipitamment.
— On pense que le Chaskiel était dans l’enceinte, cria-t-il, vous l’avez sans doute abattu.
— J’ai tué un sanglier monstre, répondit Rajecki. Qu’est-ce que ce Chaskiel ?
— Le plus gros solitaire qu’on ait jamais signalé dans ces parages, avec des poils roux comme des favoris […] Si c’est lui, vous avez de la veine. Il ne s’était jamais mis à portée de fusil.


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
© Montbel - tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation site ecommerce